Livraison: 2-4 JOURS DE TRAVILS     |   

L’incontinence chez la femme

“Les fou-rires qui déclenchent des fuites d’urine” n’est pas très marrant, mais malheureusement une chose dont souffre beaucoup de femme. Et ce n’est pas marrant. L’incontinence n’est pas un problème qui est attribué beaucoup d’attention ; peut-être parce que c’est encore aujourd’hui un sujet tabou, et puis ce il n’y a pas un traitement général. Mais c’est un problème qui peut rendre tous les jours difficiles. L’incontinence a une grosse influence dans la qualité de vie.

Il y a environ 25% des personnes au-dessus de 65 ans, qui souffre de l’incontinence et la majorité sont des femmes - environ 250.000 femmes. Pour les femmes plus jeunes, entre 40-60 ans, on estime qu’environ 16% souffre d’incontinence urinaire au moins une fois par semaine. 

L’incontinence urinaire touche en majorité les femmes, surtout celles qui ont accouché naturellement. Après la ménopause ces femmes peuvent souffrir de ce problème.

Il y a heureusement grande chance de s’en débarrasser. 7 sur 10 peuvent être soigner contre l’incontinence. Donc c’est une bonne idée d’en parler avec votre médecin traitant.


Types d’incontinence urinaire
On parle typiquement de deux formes d’incontinences: 

L’incontinence d’urgence (par impériosité) et incontinence de stress.

L’incontinence d’urgence est qu’en ont soudainement présente un besoin pressant d’uriner. Et puis ce qu’on n’a pas toujours le temps d’arriver aux toilettes à l’heure, il se pose un problème. Ce n’est pas toujours possible de trouver la cause de l’incontinence d’urgence.

L’incontinence de stress est quand on involontairement a des pertes urinaires. C’est quand notre corps se fatigue, par exemple en soulevant quelque chose, en dansant, en sautant, en toussant ou autres activités physiques. 

Incontinence de stress cause des petits pertes urinaires, et c’est cela que
 les culottes DRY & COOL 
sont faites pour.

Pourquoi peut-on pas retenir l’urine?
Pour l’incontinence d’urgence ce n’est pas toujours possible de trouver la cause. Mais l’incontinence de stress est à cause d’un relâchement des muscles du plancher pelvien, souvent en relation d’un accouchement. 

L’incontinence urinaire peut aussi être á cause d’obésité, changement hormonale en relation de la ménopause, ou une maladie comme infection urinaire, démence ou maladies dans le plancher pelvien, le système nerveux ou la vessie.

Le traitement de l’incontinence urinaire - fuite d’urine involontaire 
Pour la plupart l’incontinence urinaire se guéri entièrement ou en partie. Cela est possible avec l’entrainement des muscles du plancher pelvien, traitements médicaux, opération ou changement de vie.

C’est malheureusement peu qui vont en traitement, ce qui est triste puis ce il y a 7 sur 10 qui vont être soigner de leur incontinence après traitement. Cela peut être parce que c’est encore aujourd’hui un sujet tabou et puis ce que ce n’est pas une question de vie ou de mort, il y a une tendance de l’ignorer. Mais pour les femmes qui souffrent de l’incontinence ça peut être stressant et avoir des conséquences sur la vie sociale.

Quand on souffre d’incontinence urinaire c’est important de consulter sont médecin pour qu’il fasse une élucidation. De cette manière vous pouvez savoir exactement quel type d’incontinence vous avez. Il faut notamment remplir un tableau des liquides et faire un test d’urine pour vérifier infection, glucose, sang et protéine.

De cette manière la diagnose peut être déterminer et le traitement peut commencer. Il y a des médecins qui doivent faire cela avant de vous referez chez un médecin spécialiste/gynécologue/urologue.

Si c’est l’incontinence de stress, une opération peut être une solution. En cas d’incontinence d’urgence un traitement médicale est une option.

De plus, il faut savoir qu’il ne faut pas boire plus que 1 ½ litre par jour (24 heures), sinon vous pouvez aggraver la situation 

Enfin, l’entrainement du plancher pelvien peut aider la situation pour beaucoup de femme. 

 

Entrainement du plancher pelvien
Pour la plus par, entrainer son plancher pelvien n’est pas sur la liste des choses a faire. Heureusement ce n’est jamais trop tard.

Il y a 50-60% de femme avec l’incontinence de stress ou cet entrainement aide. Donc faut juste commencer !


Pour que l’entrainement du plancher pelvien a un effet il faut le faire régulièrement et correctement. Il faut se concentrer sur son rectum et faire comme si on retenait un pet pendant -10 secondes. Si on fait 20 contractions de ce genre tous les jours pendant 8-12 semaines, la plupart sentira de gros progrès. Évitez de contracter les fesses et abdominaux.

Si c’est la première fois que vous faites un entrainement du plancher pelvien, c’est une bonne idée de commencer ainsi.


Exercices du plancher pelvien
 
Exercice 1
Allongez-vous sur le dos avec vos jambes plier et vos pieds aux sols. Contractez le plancher pelvien, vous devez avoir l’impression que sa se ferme/serre. Restez contracter pendant 10 secondes. Décontractez et attendez le double du temps (donc 20 secondes) avant de recommencer. Répétez 10 fois, et maximum 30 fois.
 
Exercice 2
Mettez-vous sur le côté avec vos jambes plier. Contractez le plancher pelvien. Ici vous devriez aussi sentir la contraction de votre vagin et de votre urètre, surtout quand le plancher pelvien n’est plus trop long. Gardez al contraction (si vous pouvez) pendant 10 secondes. Décontractez et attendez le double du temps (donc 20 secondes) avant de recommencer. Répétez 10 fois, et maximum 30 fois. Vous pouvez éventuellement mettre deux doigts sur le côté du rectum, à l’extérieur des culottes. De cette manière vous pouvez sentir la différence entre la contraction et le décontractèrent. Vous pouvez commencer par vous allongez sur un côté et ensuite l’autre.
 
Exercice 3
Allongez-vous sur le dos avec les jambes tendues. Contractez le plancher pelvien. Gardez la contraction aussi longtemps que possible et aidez-vous avec vos muscles du ventre, fesses et cuisses. Gardez la contraction pendant 30 secondes maximum et puis décontractez. Répétez maximum 30 fois. Écoutez votre corps et arrêter l’entrainement quand le plancher pelvien a besoin d’autre muscles pour travailler.
 
 
Quelques faits
33% ne parlent à personne de leur incontinence
45% parlent à leur médecin de leur incontinence
41% sont embarrassés de leur incontinence 
29% ont un mauvais estime de soi-même
23% ont une sensation de dépression
 
 
LIENS


Voir nos culottes d'incontinence ici